mardi 24 décembre 2013

Gateau au chocolat festif !

Attentat diététique en approche .......


Cette année pour Noël, j'ai un peu craqué... Le dessert ne sera pas très léger. Je pense qu'une douzaine d'huîtres max peut permettre d'envisager une part de ce gateau...

Ou alors avec une tasse de thé après une journée de ski ou mieux un marathon...

La moelleux chocolat, une recette de Trish Deseine :
-200g de bon chocolat noir a cuire
-200g de beurre
-250g de sucre
-5 oeufs
-1c à soupe de farine

Préchauffez le four à 190

- faire fondre au bain marie le beurre et le chocolat
- melanger le sucre et la farine...
- ajouter le choc au sucre, bien mélanger... 
- lorsque l'appareil a un peu tiédi, ajouter les oeufs 1 á 1

Mettre au four 20 minutes, le gateau doit être coulant au milieu.... C est capital....

Pour ajouter un côté un peu "festif" au gateau pour les fêtes, j'ai décidé de faire un glacage blanc....
En gros 
-200g de cream cheese
-100g de beurre
-50g de sucre
Extrait de vanille ( à votre goût )

Inutile de préciser que le glacage se fait sur un gateau froid.... 

Vous pouvez aussi décorer avec des copeaux de chocolat, ou des petites billes de sucres rouges....

Joyeuses fêtes....



mercredi 18 décembre 2013

Anoushka Shankar

Mon amoureux m'a emmené voir un top concert hier soir, Anoushka Shankar. Bien entendu je connaissais un peu (merci Nova) mais pas vraiment. J'ai vraiment passé un moment délicieux, hors du temps.
Je suis pas une fan au départ des musiques orientales, surtout par méconnaissance... Il faut dire que mon enfance a été nourrie de Jazz, exclusivement de Jazz. Mais bon finalement ça donne une bonne basse pour apprécier d'autres choses ensuite.....

Bon en même temps Anoushka Shankar, ce n'est pas non plus de la musique traditionnelle, c'est un mélange d'influences indiennes et d'autres instruments, batteries, basses, hang drum : fusion....

Vous pouvez retrouver quelques photos du concert de Bombai ici


J'avoue que pour moi les plus beaux morceaux sont les instrumentaux et j'ai adoré Metamoposhis



Vous pouvez aussi profiter d'un concert qu'elle a donné a Lyon en 2012..



Enjoy this moment of music.... in english here



dimanche 8 décembre 2013

Cette nuit la liberté !

Ce titre enchanteur est en fait le titre d'un livre passionnant que j'ai terminé il y a quelques semaines et avec le décès de Nelson Mandela, je n'ai pu m empêcher d'y repenser... non violence toussa toussa...

Cette nuit la liberté en vente ici.

Un livre écris en 1975 par Larry Collins et Dominique Lapierre, l'histoire de la partition des Indes pour les nuls en quelque sorte....

Absolument dingue, une autre vision de Gandhi, Nerhu, Jinnah, Moundbatten...

Cet évènement incroyable a été plié en 6 mois ou presque, comment ? Comment est née la plus grande démocratie du monde ?
C'est un gros livre mais c'est passionnant, je vous encourage à l'offrir pour les fêtes à de vos amis "bookworm"...

Je tiens juste à préciser que la partition de l'empire des indes a aboutit la création de L'Inde et du Pakistan. Pakistan qui jusqu'en 1971 a été séparé en 2, avant la création du Pakistan et du Bangladesh. Je le mets là parce que je me suis posé la question pendant la moitié du bouquin et avant de me motiver à aller chercher la réponse, oui, j'avoue, j'ai un peu traîné...

vendredi 6 décembre 2013

Les grands penseurs sont-ils tous morts ?



"Education is the most powerful weapon which 
you can use to change the world"
Nelson Mandela


En me ouvrant le journal ce matin, j'ai appris la disparition de Nelson Mandela.... J'ai été envahie d'une grande tristesse.


Cet homme extraordinaire reposait en paix, enfin après toutes ces années de luttes, d'engagements... Je ne suis pas là pour refaire sa bio... D'autres le font avec beaucoup plus d'élégance, d'éloquence, de justesse ! 
Les hommages sont unanymes, un grand monsieur nous a quittés.

J'avais ressenti la même tristesse en février dernier lors de la disparition de Stéphane Hessel. (J'aime ce cet article). Peut-être est-il temps de relire Indignez-vous, en plus il exite en format kindle....


Ou encore lors du décès de Wangari Maathai

Je me rends compte aujourd'hui du vide que ces hommes et ces femmes laissent derrière eux !

Quelles sont les grandes figures aujourd'hui qui nous inspirent qui nous poussent à nous remettre en question ! Qui sont aujourd'hui ces femmes et ces hommes qui rassemblent ?

Ces femmes et ses hommes qui sont prêts à tous perdre pour leurs convictions pour les autres, pour le monde, pour nous ouvrir les yeux !
Aung San Suu Kyi, le Dalai Lama, Edgar Morin ?

Ceux qui restent ne sont pas tous jeunes non plus... Par qui vont être remplacés ces penseurs et ces leaders ?
Ou allons nous ?

C'est finalement cette question qui me rends très triste !!! Ce sentiment que la relève n'est pas assurée. 

Sérieusement est-ce que Barack Obama méritait son prix Nobel de la paix ? C'est très personnel, mais je ne suis pas convaincue...

Indignons-nous !

PS : bon 1h après la rédaction de cet article, je découvre que l'express a publié Reste-t-il encore des grands hommes vivants ?... Je me la pète un peu mais ils sont pas beaucoup inspirés que moi sur ceux qui sont toujours parmi nous.... et ce n'est pas pour me rendre plus optimiste !



samedi 2 novembre 2013

mon amoureux !

Il y a 3 jous nous avons fêté, nos 2 ans de Mariage. Enfin fêté..., je suis en France, il est en Inde..... La vie est si compliquée parfois !

Nous avons conclus, que la vie aimait dejouer nos plans, il y a 4 ans quand je nous nous sommes rencontrés, cela m'aurait mos hors de moi !
Et puis je pense que j'ai appris l'art du lâcher prise ... Je vous assure c'est incroyable ! Si si ! On vit tellement mieux, on accepte les rebondissements de la vie avec beaucoup plus de recul, de détachement. On s'adapte, on avance.... Et puis c'est tout

Bien entendu, je préfèrerais être à ses côtés, ou l 'avoir près de moi....
Mais mon amoureux me manque terriblement, au delà des mots ! Je vis ma vie, j'avance, je construis mes projets mais il planne comme une ombre.

Bientôt dans 10 jours nous allons nous retrouver....

dimanche 22 septembre 2013

Pilates, le bilan

Enfin le bilan, pas vraiment parce que je ne compte pas m'arrêter ! Suite de cette note

Bon et bien en 2 mois de travail, à raison de 2 sessions , max 3 par semaine ce qui n'est pas la mer à boire, il semblerait que ça paye vraiment, je me sens mieux, plus dynamique, plus ferme, mon corps reprend ses formes normales. je sens que je reprends du muscle. 

Mon ventre est plus plat, oui il faut dire la vérité, ce n'était plus trop le cas et sérieusement quand on est pas encore passé par la case moufflets, on a aucune excuse..... Mes fesses. Cuisses, plus dessinées, oui c'est joli ce mot dessiné, et puis ça représente bien ce que je recherchais !

Je ne suis pas une forcenée de sport, de calories... J'aime vien le vin, le fromage et la crème fraîche... Mais bon reprendre le controle de son corps c'est assez agréable. Donc tout en freinant vraiment sur l'alcool et le fromage et en reprenant du muscle, j'ai du perdre 3-4 kg en 2 mois. 

Je continuer doucement ce rythme, je sens que je peux vraiment progresser dans mes exercices  de Pilates, j'y prends un réel plaisir (bah oui je vois rapidement le résultats et c'est un exercice tout en concentration). Peut-être que dans 2 mois je réussirai enfin à fair le neck pull, je n'arrive pas encore à me relever complètement, mais maintenant je pense que c'est  possible...

dimanche 15 septembre 2013

Vivre avec ses beaux parents...




Je pense que pour certains cela peut etre un choix assume, .... Une grande maison, une exploitation agricole, un metier en commun.... Et puis dans certaines cultures c'est évident, si vous etes une fille, vous irez vivre avec vos beaux parents et si ils sont bien tradi et que la place de femme est juste de faire des gosses et de gérer le ménage alors la c'est cuit vous deviendrez une sorte d'esclave...

Momentanément, nous avons fait le choix d'habiter chez mes beaux parents, pour des raisons financières mais aussi pour me permettre de me mettre dans le bain tout en douceur. Histoire de ne pas se prendre tout en pleine poire d'un seul coup, parce qu'il faut bien l'admettre, l'inde c'est sportif !

C'est en même temps curieux et étrange d'intégrer une autre famille avec une dynmlique tèes différente de la notre sur du moyen terme ( non 3 semaines avec sa belle famille dans la maison de Mamie Françoise, ça ne compte pas). Être la en observateur, ça va 5 minutes,mais en même temps c'est pas vraiment possible d'intervenir.

Bah non, ce n'est pas dans ma culture familiale de conseiller ma mère sur le choix de sa femme de ménage, ou sur leurs heures de repas, ou pire, sur leur régime alimentaire... Sachant que à priori, on attend de moi que je m'en mêle, bon dans l'absolu, me mêler des affaires des autres pourrait me plaire, parce que oui, j'ai un avis sur tout et je suis très souvent intimement convaincu d'avoir raison.

Mais dans la dynamique de ma nouvelle famille, j'ai rapidement compris que cette ingérence serait réciproque, et c'est bien là où le bas blesse. Il n'est pas question que quelqu'un vienne m'expliquer chez moi comment je devrais ranger mes petites culottes (je pense qu'avec un tout petit peu d'inattention, cela peut aller très loin).

Donc si je veux construire mon couple et ma famille tranquille, il faut rester en retrait, pour mieux signifier que les univers ne sont pas perméables et que leur mode de vie, n'est pas le nôtre. Oui parce que bien entendu, mon amoureux ne se mouillera pas trop dans l'histoire. 

J'ai l'avantage dans cette histoire d'avoir une belle soeur qui vit à l'étranger, donc elle me comprend un peu mieux et fait parfois le lien. Le fait que je n'ai plus 25 ans depuis longtemps joue pas mal sur eux, aussi, ils savent que je suis une adulte... et puis aussi je choisi mes batailles avec plus de discernement... Sur certains truc je lâche, je m'entraine à l'art du lâcher prise : oui j'ai maintenant intégré que tous les matins pour le petit dej, il faudra leur redire que je ne mange pas de curry de choux fleur mais que je préfère du miel avec mes chapatis. ; )

Bon on déménage bientôt pour avoir un vrai chez nous sans napperons sur les canapés, mais il faudra cependant rester ferme, gentille et compréhensive mais ferme... 

samedi 14 septembre 2013

J'aime les écharpes !



Mais aussi les étoles, les foulards, les châles, grands ou petis... Je crois que c'est la pièce essentielle dans ma garde robe... Je ne sais pas si c'est parce que je suis un peu frileuse que je les aiment ou si je suis devenue frileuse pour en avoir encore plus...

On peut s'enrouler dedans, hiver comme été, on peut les garder des années, on peut les prêter, les offrir, les garder...

Le meilleur exemple c'est un vieux foulard Hermès en soie de ma tante, son premier qui doit aujourd'hui avoir plus de 40 ans... Il est à moi maintenant, il est beau, parce que les teintes sont un peu passées mais il garde une lumière, une couleur... il est tout doux, un peu fatigué mais c'est une merveille...

Et puis depuis que j'ai rencontré mon amoureux, et que j'ai découvert l'Inde, j'ai maintenant une étole pour chaque occasion presque...

Laine, Laine et soie, cachemire, cachemire et laine ou cachemire et soie, à rayures, à pois, bigout (comme les malabar), brodés...... Ça habille un T-shirt et un jean, une petite robe... Ça egaye une veste, un manteau...

Hier je suis allée faire un grand shopping pour proposer de chouettes étoles/écharpes à mes copines la semaine prochaine.... J'ai cru que j'allais repartir avec tout le stock.....

En voici un rapide aperçu....

  



À bientôt sur Paris...




mercredi 11 septembre 2013

Rondini... Un secret jalousement gardé

J'ai longtemps hésité a vous parler de Rondini.... Je ne savais pas si je devais partager cette adresse géniale ou la garder pour moi...

Enfin pour moi et les milliers d'autres personnes qui ne jurent que par Rondini quand l'été pointe le bout de son nez et que l'on cherche de nouveaux nu-pieds ( j'adore cette expression désuète, ça me rappelle mon enfance)

Rondini, c'est pour moi le luxe, le raffinement, la simplicité, une tradition. Rentrer dans l'unique boutique de la ruelle Georges Clémenceau à Saint Tropez, c'est toujours une émotion.

Depuis mon enfance le rituel est le même, on commence par le marche sur la place des lices, tôt, le marche de St Tropez, il faut arrivé tôt, sinon il fait trop chaud et c'est bondé... Ensuite viens la part de Tarte en guise de petit dej.... Ce marche est très chouettes, vous y trouverez des antiquités, de beaux sacs en cuirs qui ne portent pas de marque, des vêtements très chouettes aux même prix que dans les boutiques sauf que les essayages se font en plein air... Et aussi des fruits et légumes, des pizzas de dingues, un poulet rôti aux olives qui se passe de commentaires, de l'ail rose, des la tapenade, de l'anchoïade....


Et puis le point culminant, c'est l'entrée dans la petite boutique, ça sent bon le cuir, on entend les bruits de l'atelier dans l'arrière boutique, parce que oui, Rondini, c'est une famille d'artisans qui fabrique à la main des sandales en cuir, en France.... Rien que de dire ça j'en ai des frissons...

Ce que dit leur site :
"Sa production, loin d'emboîter le pas à la cadence industrielle, trouve malgré tout acquéreurs venus des quatre coins du globe. Robustesse et souplesse, sobriété et régularité des chaussures à lanières, professionnalisme de la maison ont fait et continuent de faire des "Rondini" la famille par qui la sandale arrive .....


C'est en 1927 que Dominique Rondini décide de se lancer dans la fabrication de sandales. Dans un premier temps, un modéle unique s'offre à la clientéle, mais bien vite Serge - le fils - va développer l'affaire en créant d'autres lignes bercées par le soleil de Capri, des Indes, de l'Egypte et par le sable chaud du Sahara.
Depuis 1983, Alain - fils de Serge et de Roseline - a repris le flambeau. Aujourd'hui, tout se passe encore dans le petit atelier à l'arrière de la boutique d'où sort imperturbablement une production artisanale élaborée pièce par pièce à la main
"Ce sont toujours des cuirs à semelle français tannés à l'écorce de chêne pendant 12 mois, qui sont utilisés pour nos tropéziennes."


Ensuite vient le choix d'une nouvelle paire de sandale... lesquelles choisir ? C'est toujours très compliqué, elles sont toutes si belles. Ensuite vient l'essayage, parce qu'il y a un rituel, soit vous connaissez votre taille, soit comme qund nous etions enfant on met le pied dans une planche pour mesurer la longueur, ensuite il y a plusieurs largeurs... Enfin, les sandales sortent de l'arrière boutique, elles sont talquée et vous decouvrez que ce n'est pas très confortables... C'EST NORMAL, il faut les faires......

Cette année j'ai craqué pour des "serpent",  elles sont tellement belles, et tellement confortables, elles sont incroyables...


J'ai du nubuck, du cuir tressé vernis, du python, certaines ont dix ans d'autres ont été remplacé par exactement le même modèle. Le cuir se patine, la semelle fonce, mais elles sont toujours aussi belles et confortables. Et puis si elles se détendent trop, vous leur ramenez et ils vous les remettent à la taille, ils peuvent aussi les détendre si votre pied change....



Dans mon enfance, il n'y avait pas autant de modèle ou de teintes, donc nous avions invariablement une paire de spartiate blanche...
Quand nous n'allions pas sans le coin pour les vacances, ma mère envoyait un dessin de notre pied, la spartiate arrivait par la poste, avec la lanières non  ajustés et pour l'occasion, mon Daddy se transformait en cordonnier, et nous avions de bonnes sandales tenant bien au pied pour pouvoir courir tout l'été...

Pour infos ils le font encore, vous commander vos sandales, vous leur donner toutes les infos et vous les recevez chez vous, sauf que maintenant.
Je ne parlerais pas de Kjacques, oui il y a plus de choix, oui elles sont plus plus dispo à Paris et oui elles sont plus chères et non je n'en achèterais probablement jamais.... j'aurais l'impression de trahir mon enfance et tout ce en quoi je crois.

PS le mieux c'est d'y aller en mais, ou en juin avant la cohue, parce que parfois il n y aura peut-être plus votre taille...


jeudi 22 août 2013

Pilates pour les nuls

Au printemps, je me suis rendue compte que j'étais entrain de devenir un gros loukoum... Depuis que nous avions bougé dans Paris je ne faisais plus mon heure quotidienne de marche pour aller bosser (Que la vie était difficile....) donc les démons capitons ont commencé à vraiment squatté. Et pour pas aider l'hiver s'éternisant, j'ai un peu tardé à vraiment en prendre conscience...

Comme je déteste les salles de sport, c'est bruyant, tout le monde se matte et le parfum de transpi qui en émane agresse violemment mon odorat sensible... Pour moi l'exercice ne doit pas être une souffrance mais un moment de plaisir sinon je tiens pas... Vous me direz, il reste la piscine, en plus j'adore nager mais pas zigzager, je suis une vrai intolérante de côté là et comme je suis une grosse feignasse, je n'arrive pas à y aller à 8h du mat..

Donc je me suis acheté de nouvelles baskets et j'ai commencé à trottiner (oui oui trottiner, je peux pas dire courir ce serait vraiment mentir) sur les quais entre chez moi et la grande bibliothèque, et pas c'est top...

Et plutôt que d'acheter la cassette de Cindy Crawford (suls les plus de 30 ans verront de quoi je parle), j'ai trouvé un truc bien de mon niveau : Les Pilates pour les nuls, il faut commencer facile sinon on est vite découragé.


Le plus : pas besoin de grand chose, un tapis de yoga, un soutien gorge brassière sans agrafe dans le dos (si si, c'est mieux), vous pouvez retrouver aussi les videos sur you tube ( qualités très très moyenne)
Le moins, bah il faut s'y mettre toute seule, il y a toujours mieux à faire... ah oui si le sourire de la fille, très agaçant !

Bon et puis, j'ai progressé en pilates, si si, et Pilates for dummies ( oui je l'ai acheté en anglais, 1 parce que ça rime et  2 pour travailler l'anglais en même temps), c'est un peu lent...

Alors j'ai cherché une autre vidéo, la constante c'est que toute les nanas ont un sourire figé qui donne des envies de meurtre, je sais pas moi mais mais quand je lutte pour faire mes abdos, je souris pas du tout....

Donc ma nouvelle trouvaille c'est une book de 3 DVD, Winsor Pilates, basic pas à pas, 20min et 45min ici
Le DVD est pas récent mais c'est un des mieux noté et puis il y a pleins de langues disponibles...
Bon la fille a une coupe playmobil et est un peu "over enthusiastic", mais je trouve la vidéo de base est bien conçue et c'est bien d'avoir 2 routines en fonction du temps que l'on a devant soit...
Bon qui qu'il en soit, je trouve que l'on voit assez rapidement les résultats, pour une moyenne de 3/4 sessions par semaines ( celle de 20 min est vraiment facile à caser). 

J'arrive à garder le rythme, il y a encore des exercices qui sont un peu une souffrance psychologique : oui, certains sont tout bonnement infaisable, le neck pull par exemple.


petit dessin venant du site easyvigour.net

Essayer de remonter en gardant les bras ouverts, épaules détendues (si si détendues) et pieds flexes....                                                        Ça tient de la torture morale pour moi de voir le fille faire ça "easy" avec son sourire niais.... 

Mais un jour peut-être, après 10 ans de pratique je reviendrais ici poster une vidéo de moi entrain de le faire.... on dit que l'espoir fait vivre !!!

English post on Mumsabai here

lundi 19 août 2013

Causette en Inde

Je viens de faire ma "Causette" pendant 1 heure dans la cuisine ou il fait 35°C,je n'en peux plus... 
Les filles expat dans des pays comme celui là me diront mais ta mais n'était pas là ? Si mais bien entendu il y a des trucs qu'elle ne sait pas faire...
Donc ce n'est pas moi qui épluchait et nettoyait les légumes, il faut pas déconner parce que éplucher 500gr de champignons (oui en inde c'est comme dans les grands restau on épluche les champignons parce qu'ils ne sont pas tout à fait aussi beau que ceux du lafayette gourmet), mais j'ai beaucoup émincé, touillé, goûté...
Donc mon choupinet de mari voulait de la sauce crème-champignons-oignons pour sont déjeuner demain, donc j'ai bossé aujourd'hui sur le gaz sans ventilateur.... pffff
Et puis auusi parce que le guacamole et tous les petits légumes que je veux mettre dans une tentative de salade avec du haloumi grillé ce soit il a fallu montrer à Chandni notre espiègle aide ménagère de l aprem ce qu il fallait faire.... Oui petite parenthèse, Chandni est espiègle... on a pas de langue commune, mais je sais pas elle a quelque chose dans le regard, et aussi dans le sourire quand elle essaye de pas trop montrer que je la fais bien marrer avec mes gesticulations, mimes et autres onomatopées... 
Bon je reviens à mes légumes, déléguer en cuisine c'est pas trop mon fort, alors apprendre par des gestes ce que je veux qu'elle fasse, c'est très compliqué, sachant que c'est pas forcément acquis pour la prochaine fois, je ne veux pas présumer des mes compétences de communicante et d'enseignante..

Bon si la salade est bonne je vous en reparlerai, le guacamole, la recette est ici...

mardi 13 août 2013

Soufflé au fromage de ma maman




Qu'est-ce qui est plus doux qu'un soufflé au fromage ?
Préparé avec amour... 

C'était un plat d'hiver dans mon enfance, mais après tout, il n'a pas de saison pour avoir des bouts de fromages à utiliser dans son frigo...
 Ingrédients pour 4 personnes:
-100g de fromage râpé (pate pressée cuite au choix, mais gruyère, emmenthal c'est bien)
- 60 g de beurre + pour beurrer le plat à soufflé
- 4 oeufs
- 40 g de farine
- 40 cl de lait
- Noix de muscade, sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 200°C
1ère étape = râper le ou les fromages 
2ème étape = séparer les blancs des jaunes, sans casser les jaunes si possible
3ème étape = préparer un roux avec le beurre, la farine et le lait (comme pour une béchamel) et ensuite hors du feu ajouter si possible un par un les jaunes d'oeufs en fouettant. Et finalement ajouter le fromage râpé
Assaisonnez...
Ensuite ajouter les blancs montés en neige

Verser dans le moule beurré, en farfouillant après coup su internet, la prochaine fois je tenterais une astuce de Bernard : ajouter du fromage râpé sur le plat ça doit être hyper bon...

A manger avec une bonne salade frisée avec des croutons à l'ail fait maison .... Miam !




dimanche 11 août 2013

Soupe à la tomate du dimanche soir....



Pourquoi du dimanche soir.... et bien c'est parce ce que j'ai fais avec ce qu'il y avait dans le frigo !

Pas de basilic, pas de crème donc mais hyper bonne

Ingrédients :
- 1 oignon rouge moyen
- 500g de tomates bien mûres
- 3/4 c à s de concentré de tomate
- 1 c à s de sucre
- 6 olives vertes dénoyautées
- 1 dizaine de petits câpres
- 1 tranche de pain de mie
sel, poivre, piment en poudre

Faire revenir l'oignon pour le caraméliser un peu, ajouter le concentre de tomates ( avec un peu d'eau) et le sucre
Pendant ce temps couper les tomates, grossièrement (si vous avez le courage d'enlever la peau, allez-y c'est meilleur)
Dans un blender ajouter tous les ingrédients, mixer, assaisonner. Attention assaisonner après, les câpres et les olives sont salés...

Pour manger avec du pain grillé frotté avec de l'ail et une omelette... Yummy

Bon appétit bien sûr !


mercredi 7 août 2013

Le baume Egyptian magic, mon nouveau produit miracle



Après n'avoir juré que par l'Homéoplasmine pendant des années, j'ai trouvé mon nouveau produit doudou, chouchou...
J'ai toujours eu besoin d'un baume bien gras, pour les lèvres, pour les irritations, les coudes, genoux, les pieds et pour calmer les attaques d'eczéma, j'ai aussi testé la crème de huit heures d'Elisabeth Arden, qui reste malgré tout un gros coup de coeur parce que j'adore son odeur, j'ai pot d'une édition vintage que j'adore, je peux le trainer partout avec moi..


Et puis à force de travailler dans la cosmétique pour une entreprise qui fait des produits naturels, j'ai commencé à regarder un peu les formulations, je suis loin d'être une pro, je viens du market moi pas de la formulation.... Et je me suis dit que si je pouvais limiter au max ce qui vient de la pétrochimie, ce serait bien... ( bah oui c'est pas renouvelable, le pétrole, ou du moins pas à court terme) et puis le naturel peut avoir des propriétés que la vaseline n'a pas, la vaseline, c'est juste une barrière...

Donc je me suis mise en quête d'un nouveau baume multifonctions à base d'ingrédients, naturels, renouvelables... Et j'ai trouvé mon graal !

Alors certes il est pas donné donné surtout en comparaison de l'homéoplasmine.
Au départ je ne me voyais pas trop acheter un baume, soit disant le chouchou de madonna sur un site internet, pour 38 euros sans savoir si le parfum me plairait, alors j'ai farfouillé et ... miracle une boutique à Paris distribuait le produit, pour un peu plus cher, mais en plus c'est une de mes boutiques préféré au monde, si si au moins ça, la boutique de vaisselle, de meubles, de bougies et parfums, Astier de villate, rue Saint Honoré, je ferais une note sur eux un jour, en attendant, je vous encourage à franchir le pas de la porte et à découvrir leur univers :


Bon pour en venir aux fait, la crème :
Certains l'appelle Crème Egyptian magic, mais honnêtement, ça tient plus du baume, c'est très gras, même si c'est très fluide et qu'il pénetre très vite...

La description tient plus de la potion magique que du produit cosmétique, on en vient a se demander si il ne soignerait pas le cancer aussi pendant qu'on y est...

sur le site de bazar bio :

Les différentes utilisations de la crème Egyptian Magic : 

EN SOIN DU VISAGE : Utilisée matin et soir en soin hydratant et anti-âge, elle laisse la peau lisse et douce. La crème Egyptian Magic est également un excellent soin pour éliminer les cicatrices, les brûlures et les tâches. 
DANS LA TROUSSE A PHARMACIE : Pour les premiers soins comme le traitement des brûlures, les égratignures, les irritations cutanées, les piqûres d'insectes...
DEMAQUILLANT : Il nettoie et démaquille les yeux.
SOIN POUR LES CHEVEUX : La crème Egyptian Magic est un excellent après-shampooing pour faire briller vos cheveux. Vous pouvez l'appliquer sur cheveux secs pour les lustrer et contrôler les frisottis.
POUR NOURRIR ET PROTEGER LE CORPS : Elle apaise et répare les peaux gercées ou rugueuses sur les coudes, les genoux, les mains et les pieds. Elle apaisera également les coups de soleil. Elle prévient les vergetures pendant la grossesse.
POUR LES ONGLES : Adoucit et protège les cuticules.
BAUME DE MASSAGE : Sa texture fondante est parfaite pour les massages. La crème Egyptian Magic élimine les bosses et les contusions.
BAUME A LEVRES : Lisse et adoucit les lèvres.
SOIN POUR LES BEBES : Elle aide à prévenir et soigner l'érythème fessier
TRAITEMENT DE L'ECZEMA ET DU PSORIASIS
ACNE et POINTS NOIRS : grâce aux propriétés anti-bactériennes de ses ingrédients

Les possibilités de la crème Egyptian Magic sont infinies !

Bon alors pour le visage, les cheveux et les vergetures l'érythème fessier, je n'ai pas testé, comme démaquillant non plus d'ailleurs, j'utilise déjà de l'huile d'olive... non pas tout à fait mais pas loin c'est l'huile démaquillante DHC, un must...

Sinon pour tout le reste, je valide, et survalide, il faut en prélever un peu avec l'ongle, le faire chauffer dans la main, cela devient liquide et prêt a vous sauver la vie, pour tout vous dire, pour les cuticules, je trouve ça mieux que la crème à l'abricot de Dior....

Coté parfum, c'est assez neutre, doux, ça sent un peu l'olive pas du tout la cire d'abeille

Je vous le conseille absolument.... sur le site américain,vous pouvez aussi acheter la taille voyage, c'est plus commode... 



lundi 5 août 2013

Ma guerre contre les poils !

Bon en même temps ce n'est pas seulement la mienne... Les prêtres et les pharaons de l'Egypte ancienne s'épilaient tout le corps, parce que le poil était considéré comme impur c'est écrit ... et

Après avoir pendant de longue années contribué au chiffres d'affaires de la Sultane de Saba rue Boissière à Paris, je me suis décidée à leur faire des infidélités... Non pas que leur services vinssent à baisser en qualité, juste que j' en ai eu marre de vider mon porte monnaie au profit du leur, tout ça pour que cela revienne 1 mois après... Bon l'ambiance et l'endroit sont très chouettes, épilation au sucre toujours impeccable, mais j'ai craqué


Depuis longtemps je me disais que le laser était une solution plus que tentante, sauf que les tarifs, les contraintes, la douleur, me tentait moyen....

Après de longues et exhaustives recherches sur la toile je me suis décidée à investir dans un épilateur à lumière pulsée... Bon c'est un peu la jungle, pas facile de faire son choix, au regard du nombre de version, corps, visage, surface de flashage, nombre de flash sur une lampe, couleur de peau et de poils....... J'en passe...

Mon choix s'est arrêté sur le Tanda me touch SB300, heureusement que je l'ai trouvé chez Darty parce qu'il quand même un nom digne des Top five du télé achats....

Pourquoi ce choix : grande surface de flashage, 120.000 flash, poils clairs et foncés ainsi que peau clair et foncée.
Et, et, et, et on peut s'épiler avant, pas d'obligation de raser, parce que c'est un peu ma hantise le rasoir, avec je ne transforme en Yéti ! 1 ce n'est pas agréable pour moi et il faut recommencer tout le temps au risque de se couper ( merci le gène de Pierre Richard) et mon amoureux a beau être très cool, je pense qu'il apprécierait moyen.
Bon le prix parait hallucinant 500 euros mais rapporté à la fortune que j'ai donné à diverses esthéticiennes, finalement ça va...

Les moins de cet outil, la tête épilation est archi nulle, mais bon j'avais déjà un bon épilateur donc ce n'est pas très grave et il faut porter des lunettes pour l'utiliser sinon ça nique un peu les yeux... Pour résumer on a l'air très con avec des lunettes de soleil en culotte dans sa salle de bain....


Bilan d'utilisation après 4 séances : et bien je suis pas mécontente du tout, les poils repoussent beaucoup plus fin et moins abondant, rien avoir avec avant le début des opérations.

Un conseil cependant, je préfère m'épiler la veille du jour où j'utilise la lumière pulsée, les jambes ne sont pas rouge après...

Conclusion, je suis hyper contente

lundi 29 juillet 2013

Boulettes de viande à la coriandre et à la menthe


   

Top recette pour les repas d'été. À manger chaud ou froid avec une grande salade avec des oignons et du sumac.

- 600g de viande hachée (boeuf ou agneau)
- 1 gros oignon blanc ou rouge
- 2 gousses d'ail
- 2 belles poignées de persil plat haché
- 2 poignées de menthe hachée
- 1 oeuf
- 2 cuill à soupe de chapelure
Un peu de farine pour rouler les boulettes
Sel, poivre, cumin en poudre

Mélanger le tout et assaisonner a votre convenance (et oui il faut goûter) pour que se soit bon apres la cuisson il aut que ce soit bien relevé

Avant de faire si possible reserver la viande au frais quelques heures (3-4). Je fais les boulettes à l'avance (une fois qu'on a les mains dedans)

Faire revenor à la poêle ou encore mieux sur des brochets au BBQ....

Servir avec une sauce au yaourt coriandre, menthe,iognons, de l houmous, une grande salade....


jeudi 25 juillet 2013

India Baby

OBon et bien ça y est j'y suis ! 

Incredible India comme ils disent sur le papier de l'immigration... sortie de l'aéroport à 9.30 am il faisait déjà 26 degrés une humidité de ouf... 


La vue de notre chambre chez mes beaux parents, le jardin est hyper vert, on verrait presque l'herbe pousser. Les pluies ont comme des gros orages d'été chez nous mais il y en quasiment tous les jours en ce moment. 
Bon l'avantage quand tu es une fille avec la peau sèche, et bah c'est que ta peau elle n'est plus sèche, tu vires limite mixte à grasse sur tout le corps ! Ensuite quand tu as les cheveux bouclés, et bien ils adorent l'humidité, rien a faire, ça vient naturellement...

                                   





vendredi 1 février 2013

Pascade MIAM !!!!

Quand nous étions petits, de temps en temps le dimanche soir quand le frigo n'était pas très garni, mon père nous faisait des pascades aux oignons...

Traditionnellement, la pascade est un plat "du pauvre", en meme temps les aveyronnais n'étaient pas réputés pour rouler sur l'or. Une bonne grosse crêpe...

Pour 2 grandes pascades : 175g de farine, 2 oeufs, une pincée de sel, 2 dl de lait.

C'est nourrissant, vous pouvez y ajouter, ce que vous voulez, oignons grilles, lardons...

Mais il y a un restau de maboul qui vous propose des pascades semi-gatronomique...
 Cela peut paraitre un peu cher pour un plat de pauvre, mais les recettes inventives, et le travail derrière chaque plat, vaut vraiment son pesant d'or : Pascade

Regardez- moi ces oeuvres d'art :
tranche de jambon et feuille de chou


ou en dessert tuber melanosporum ( avec de la mousse de truffe)


Vous pouvez y courir les yeux fermés...

dimanche 27 janvier 2013

Toutes ces choses....

Toute ces choses qui rappellent que la vie doit être plus que ce dont nous nous contentons parfois...

- la magie d'un endroit sous la neige et la chance qui nous est donné de regarder la vie différemment


- une histoire, des rencontres qui vous montrent que le monde regorge de surprises et de découvertes... Merci Talia



- un livre, une revelation tu es donc je suis, Satish Kumar, (disponible en format kindle en anglais), des propos lumineux, de la douceur et du bon sens !

De la douceur, ces 3 exemples ont cela en commun, de la douceur, je trouve que le monde en manque cruellement et qu'elle est trop souvent vue comme un défaut. Mais la douceur peut révéler de la force, de l'audace, de l'humour... Et cela me refait penser au petit traité des grandes vertus, d'Andre Comte-Sponville qui ne quitte pas ma table de nuit depuis sa parution en 1995. Notre monde respecte aujourd'hui la violence et la force mais pas la douceur, l'intelligence et la tolérance. 

Du coup je me suis demandé si l'interweb parlait toujours de ce traité des grandes vertus, mis a part les dissert gratuite pour lycéen désespéré et une note qui date de quelques jours et qui parle de douceur aussi. Comme quoi je ne suis pas la seule que le sujet préoccupe, Merci Gerard !

samedi 5 janvier 2013

L'art de la simplicite


Vous n'avez jamais cette sensation d'être envahie par ce que vous possédez, de vous retrouver coincé avec des choses dont vous ne savez pas quoi faire. D'avoir conscience qu'il va falloir faire le vide, mais ne pas savoir par où commencer...

Souvent cela nous prend au moment d'un déménagement, pour moi cela a été un peu différent, cela c'est insinué progressivement dans ma vie au moment où j'ai rencontré mon amoureux. J'ai rencontré des hommes et des femmes, qui vivaient avec très peu de possessions, qui voyageaient beaucoup, changeait tout le temps de maison, de pays, de travail. Dans notre pays on parle d'eux comme de travailleurs précaires, ceux qui ont des petits boulots pas super bien payé...

Malgré cette précarité ( vu comme telle par moi seulement), ils étaient actifs, sortaient, voyageaient, créaient. J'ai rencontré, des gens LIBRES, certains avec des enfants !

En les regardant vivre, s'aimer, être heureux, j'ai eu envie de revenir à l'essentiel. Et un midi, j'ai déjeuné avec une femme géniale qui m'a dit, tu devrais acheter "l'art de la simplicité"

J'ai mis un peu de temps à l'acheter et a le lire parce que j'ai toujours une petite méfiance vis à vis de ce genre de livre, je trouve que ca fait un peu gourou.

Et puis malgré tout, cette idée de vide commencait à me gagner, alors je l'ai lu, .... conclusion je vous en parle aujourd'hui, ce livre est toujours sur ma table de nuit, de temps en temps je l'ouvre a nouveau.

Il y a bien entendu des choses plus ou moins réalisable, des conseils complètement déplacés ou juste absurdes, mais dans mes habitudes de dilettante, j'ai une fâcheuse tendance a faire le tri entre ce qui me convient est approprie pour ma vie et le reste. Je pense qu'il ne faut jamais rien prendre au pied de la lettre et si on on prend un peu de recul et que l'on se regarde avec objectivité et bienveillance nous de bons juges de ce qui nous convient ou pas...

Bon tri...

Un petit article intéressant sur le slow wear...

mercredi 2 janvier 2013

Key lime pie

Une recette exotique qui change de la traditionnelle tarte au citron !
Meringue a l'italienne YUMMMY !

J'ai eu du mal a trouver la recette que je cherchais alors je me suis inspirée de plusieurs blogs : ici, là ou encore celle-ci et puis finalement de celui-ci pour la meringue italienne.

Ingrédients :
pour la crème - 1 boite de lait concentré sucré
- les zestes de 3 citrons verts
- 200 ml de jus de citron
- 2 grosses cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- 3 jaunes d'oeufs

pour la pâte
- 180 de speculos
- 65 gr de beurre
- un blanc d'oeuf

pour la meringue
- 40 gr de sucre
- 3 blancs d'oeufs
- un filet de jus de citron

Préparer la croûte en réduisant les speculos en miette et mélanger avec le beurre.
Tapisser un moule de la préparation en remontant délicatement sur les bords (au préalable tapisser le moule de papier cuisson, pour faciliter le démoulage)
Étaler le blanc d'oeuf surla préparation (cela l'isolera de l'humidité de la crème)
faire cuire pendant 10 min à 180 degrés

Mélanger le lait concentré, les zestes, la crème, les jaunes. Ajouter le jus de citron à la fin. 
Verser dans le moule.
Faire cuire 10 min à 180 degrés

Pour la meringue italienne
Monter les blancs en neige avec un filet de jus de citron et ajouter le sucre cuit (fondu avec un peu d'eau et épais, on arrête la cuisson juste avant que ça commence à caraméliser. Mas les explications de Chef Simon sont parfaite et hyper facile  suivre...
Mettre sur la tarte et refaire cuire 10 min à 180 degrés.

Bon le bilan, c'était hyper bon !!!!!  



Mon amoureux a plébiscité un nouvel essai, indispensable à l'écouter... Surtout ne pas rester sur ce sentiment d'échec ! Après avoir gobé la moitié de la tarte LOL.

Si vous avez des conseils je suis preneuse bien entendu !

Bon nous avons refait quelques tentatives, la pâte sablée c'est vraiment pas ça... En fouillant un peu et en demandant a mon Daddy, expert ès Key lime pie j'ai repiqué un truc ici :http://www.tommybahama.com/TBG/Live_the_Life/Island_Time_Recipes/Key_Lime_Pie.js

Et voila les dermieres photos apres l ajout du blanc d'oeuf sur la croute :